lundi 27 mars 2017

Créer des situations de lecture

   Grand Souriceau sait maintenant "parfaitement" lire et entre dans la période "je dévore des livres et je ne veux pas venir manger tant que je n'ai pas fini mon chapitre" :-) Petit Souriceau se débrouille de mieux en mieux et apprend chaque jour (ou semaine) un nouveau son.
   Lire des livres est important, mais il existe une multitude d'activités où l'enfant aura besoin de lire. Ainsi, en s'amusant et sans vraiment s'en rendre compte, mes Souriceaux lisent, lisent et lisent encore. Voici donc une petite liste de ce que je propose aux garçons pour les entraîner à la lecture :


La chasse aux trésors

L'objet caché peut être :
  • une petite bricole (si possible utile) : un joli crayon à papier, un nouveau tee-shirt (chiné dans les brocantes, il ne coûte souvent presque rien), un petit livre...
  • un "beau" cadeau (beau ne veut pas forcément dire cher !) : peut-être une chose qu'il réclame depuis longtemps mais qu'il ne s'attend pas à avoir. Cela lui apprendra le plaisir d'offrir et celui de recevoir. Et si c'est une chose qu'il voulait vraiment et dont il vous parlait souvent, la recevoir dans une telle condition le marquera certainement plus que de la recevoir parmi d'autres à Noël ou à son anniversaire.
  • un "bon point"/un "diplôme" symbolique. C'est toujours efficace et valorisant ! On en trouve de jolis sur Internet mais vous pouvez aussi le faire vous-même.
  • un "bon pour..." A vous de voir, il y a mille possibilités : un bisou, un câlin, une sortie au parc, aller au musée, à la bibliothèque, faire une soirée film en famille, un après-midi pâtisserie, un après-midi entier à jouer avec eux, etc.

Façon de procéder :

1. Je cache l'objet quelque part dans la maison (un objet chacun). Je le mets souvent dans une petite boîte, ou sous un coussin, une couverture...Je finirai mes explications par un "Tu as trouvé !" ou "Tu es arrivé !" à la fin ils n'ont donc plus qu'à bien chercher/regarder où ils sont :-)

2. J'écris ce qu'ils devront faire pour trouver le trésor :
  • plusieurs façons de faire : soit des explications du type "trois grands pas en avant, puis tourne-toi à gauche, fais deux petits pas en avant..." ; soit des explications avec "Nord - Sud - Est - Ouest" ; soit des explications plus précises comme "va près de la table basse, de là, tu verras une porte avec un pompon sur la poignée, passe par cette porte puis longe le couloir...". A vous de voir ce qui convient le mieux à votre enfant.
  • veillez-bien à utiliser des mots que votre enfant sait lire !! Ça parait bête, mais si votre enfant prend trop de temps à déchiffrer ce qui est écrit, il va vite perdre toute motivation, voir se mettre en colère contre lui-même et s'en vouloir d'être incapable de "gagner son cadeau". Écrivez donc des mots personnalisés et choisissez des cachettes différentes pour ne pas qu'un enfant trouve "le tout" en premier !

3. Je leur dis d'où démarrer (en fonction des explications que j'ai écrites), je leur donne les instructions, et je les laisse se débrouiller :-)

→ Ne vous dites pas que plus c'est long, mieux ce sera. Il faut trouver le bon temps entre : "c'est trop court donc trop facile" et "c'est trop long donc j'en ai marre". Faites un premier essai, et vous serez vite fixé pour les futurs chasses aux trésors.

Variante : vous pouvez donner les instructions en "bloc" ou bien procéder par étapes. Vous leur donnez un premier mot avec écrit "Va près de la grande table du salon". Sur cette table, vous avez caché un autre mot avec "Rends-toi à l'endroit où tu dors la nuit.". Sur son lit, vous avez caché un mot avec "C'est là que tu te laves les dents". Etc, etc.


Les histoires cachées

   Ce qui compte ici, c'est l'effet de surprise ! Recopiez un texte qu'il aime bien ou que vous souhaitez lui faire découvrir, ou inventez-en un, peu importe...Manuscrit ou tapuscrit, pareil : peu importe ! Mettez-le dans un endroit où il ne s'attend pas à trouver un mot. S'il est un tant soit peu curieux, il voudra lire ce qu'il y a écrit sur ce mystérieux papier...Faites attention à ce qu'il ait du temps pour lire le mot. Par exemple, ce n'est pas une bonne idée de cacher un passage de "20 mille lieues sous les mers" dans son armoire juste avant qu'il s'habille pour aller à l'école ;-)

Idées d'endroits où cacher votre petit texte :
  • dans son placard à vêtements ou même glissé dans un vêtement plié
  • dans une de ses poches, avant d'aller au parc par exemple
  • dans le placard du goûter
  • dans le frigo (l'endroit où ils s'y attendent peut-être le moins :-)
  • dans son sac de voyage quand il part quelque part (avec ou sans vous)
  • dans un livre (un qu'il aime et qu'il lit régulièrement bien entendu)
  • sous sa couette
  • dans le tiroir de son bureau

Note 1 : pour les novices en lecture, contentez-vous d'un mot ou d'une petite phrase !

Note 2 : il m'arrive d'écrire aux Souriceaux un message et de le cacher dans un endroit qu'ils découvriront à l'école (leur trousse la plupart du temps), mais dans ce cas-là, je n'écris qu'un tout petit mot : ne sachant pas quand ils le découvriront, je ne prends pas le risque de leur faire lire un long texte, ce qui pourrait perturber leur travail en classe.


Lis, cherche et trouve

   Le principe est très simple : votre enfant lit et doit ramener ce qui est écrit sur sa feuille... :-) Vous pouvez varier vos demandes en fonctions du niveau de lecture des enfants :
  • une liste de mots (par exemple : un feutre, un livre, une peluche, un objet rouge...)
  • un petit texte rigolo (par exemple : "Je suis une sorcière et tu es mon assistant. Pour faire ma potion, j'ai besoin : d'un tube de dentifrice, d'un caillou, d'une pomme..."). Faites en fonction de votre imagination, de ce que vous avez chez vous, et de ce que votre enfant est autorisé à toucher/prendre.
  • des énigmes (par exemple : "Je suis blanche. Je bouge, mais pas toute seule." → une chaise de la salle à manger). Variez le niveau de difficulté en donnant plus ou moins de détails...


Notices et instructions

   Les notices, lorsqu'elles ne sont pas spécialement écrites pour les enfants, peuvent être dures à comprendre...mais rien ne vous empêche de les ré-écrire à votre façon ! Vous pouvez aussi créer vos propres notices/instructions :
  • avec des Lego : par exemple, "prends quatre cubes jaunes et pose-les les uns à côtés des autres, en les collant bien. Ensuite, prends trois cubes rouges et pose-les dessus : attention, ces cubes rouges doivent faire tenir les cubes jaunes entre eux". Pour vérifier qu'il a bien compris, réalisez la construction de votre côté (ou prenez-la en photo si vous n'avez pas assez de pièces pour la faire en double) et laissez-le s'auto-corriger.
  • changer une ampoule : "Avant toute chose, commence par débrancher la lampe. Ne tire pas sur le fil, mais attrape bien la prise pour tirer. Ensuite, tu vas devoir dévisser l'ampoule..."
  • installer certains jeux de plateaux peut aussi être un bon exercice (par exemple "Risk" : ré-écrivez la notice et laissez-le préparer le jeu).
  • d'autres idées en vrac : le laisser se servir de votre appareil photo à condition qu'il lise bien votre "notice simplifiée" avant ; démonter un petit objet facile à remonter grâce à vos instructions ; faire une figure particulière avec des Kapla, des Géomag ou encore avec la Tour rose et l'Escalier marron... ; expliquer comment donner à manger au chat/chien s'il ne le fait pas encore/jamais ; lui demander d'aller chercher tel livre, à telle page, tel paragraphe...
  • je suis certaine que vous allez me trouver d'autres idées ;-) !!!


Dernières petites idées

C'est l'histoire de...
Écrivez à votre enfant l'Histoire de sa Vie. Pas besoin d'écrire un roman de mille pages, de petits textes suffisent : C'est l'histoire de ta naissance (n'entrez pas dans les détails "gores" s'il y en a mais ne mentez sur rien), C'est l'histoire de tes premiers pas, C'est l'histoire de ta première bêtise, C'est l'histoire de la fois où tu m'as fait tant rigoler... Ce genre de petites histoires fera travailler votre mémoire ;-) et lui fera des souvenirs quand il les relira plus tard. D'ailleurs, n'hésitez pas à en faire un joli petit livret. A vous de voir si vous les écrivez à la troisième personne (comme si vous vous adressiez à lui) ou à le première personne (par exemple pour des premiers pas : "Un jour, je me tenais à la table basse, et j'ai eu envie de la lâcher...C'était dur, j'avais un peu peur, mais...")
  
Le parent muet
Cette activité fait rigoler les Souriceaux, mais certains enfants la trouveront peut-être un peu agaçante... :-)  D'un commun accord, on décide que je n'ai plus le droit de parler. S'ils me parlent, je ne peux leur répondre qu'en écrivant mes réponses...qu'ils sont donc obligés de lire.  

Recettes
Si votre enfant aime faire la cuisine, n'hésitez pas à le laisser lire la recette. Cela est possible avec les recettes de cuisine, mais aussi avec les recettes de cosmétiques maison, ou de certaines activités manuelles (confection de pâte à sel, de peinture-maison, de papier...)



Notes :

→ N'oubliez pas que tout cela doit rester un plaisir !! Ce n'est pas parce que vous présentez la lecture sous forme de jeu que votre enfant aura forcément envie de lire... Si vous avez pris du temps pour préparer l'activité mais qu'il rechigne, laissez tomber et proposez-lui une autre fois.
→ Faites attention à votre écriture !! Bien évidemment, ne laissez passer aucune faute (qu'elle soit de grammaire, de conjugaison ou d'orthographe...). Surveillez aussi votre écriture : pour ma part, j'ai vraiment une écriture affreuse...je fais donc attention, lorsque j'écris quelque chose qui leur est destiné, à soigner mon écriture, à bien former mes lettres, à mettre un espace visible entre mes mots, etc.



Ce n'est pas pas une liste exhaustive, 
je vous invite donc à partager vos idées !!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire